“Le seul véritable voyage n'est pas d'aller vers d'autres paysages, mais d'avoir d'autres yeux.” M. Proust

 
  
Accueil
République Tchèque
Commendements du voyageur
Spécialités
Photos
Carnet d'adresses
Forum
   
 


Notre itinéraire :

Prague

Karlovy Vary

Cheb

Marianské Lazné

Nova Pec

Cesky Crumlov

Trebon

Telc

Prague

 

 

 

Départ pour Karlovy Vary

   
   


 

  16 août 2007

 

 

 

6h40 Déja levé. Aujourd'hui est un jour de trajet. Notre bus pour Karlovy Vary part à 9h00 de Florenc (station metro B). Nous avions prévu ce trajet pour 140CZK chacun, et bonne surprise, ils nous a coûté 120CZK. On a "économisé" 40CZK ! Le car était au TOP. On se serait cru dans un avion "Grande Classe". Nous avons eu droit à un "petit film" sous titré en anglais (Constantine avec K. Reaves) pour passer le temps et des boissons que nous n'avons pas pris pensant qu'elles étaient payantes (mais non, elles étaient GRATUITES !) Comme nous n'étions pas Tchèque, après les anonces, l'hotesse venait nous voir pour nous traduire. La journée s'anonce bien.

11h30 Arrivés à Karlovy Vary, 18°C, Pluie !

 

On nous a déposé près d'un "info center". Nous n'allions pas devoir marcher sous la pluie. Au centre info, il n'y avait rien demis à la disposition des touristes. Quand on leur demande si on peut acheter des tickets de bus directement dans le bus, ils oublient de nous dire que c'est beaucoup plus cher !!!! Nous nous sommes posé dans la gare routière pour manger notre sandwich à la Smietana !

Le ventre plein, nous avons marché avec nos gros sacs bien lourds sur le dos, sur près de 3km vers le "séduisant" camping de Rolava...

Petit Futé : << Près du lac, Rolava, un camping agréable à 3km du centre ville"

Sur le chemin, on croise un panneau : "Camping Rolava à 400m" et un autre : "Tesco à 2,8km". Chouette, il y a un Tesco pas loin du camping ! 2,8km plus loin, nous voici arrivé au Tesco, mais aucun camping en visu". Au Tesco, personne n'a jamais entendu parlé du camping. Un mamie pense nous aider en nous indiquant une direction. Au final, on gagne un petit tour du lac (1km) gratuit et toujours avec nos gros sac bien lourds... Le loueur de canoë, très sympa, nous indique alors où se trouvent les autres camping et nous donne même sa carte. Le chef nous permet même de rester une nuit sur les bords du lac, mais l'endroit est pommé et surtout non surveillé...Nous refusons poliment.

Nous retournons sur nos pas et on monte dans un bus pour le centre (15CZK). Armés de nos cartes, nous tentons de trouver notre prochaine destination. Au centre, on semble (et on est) tellement en galère qu'on nous propose de l'aide. Une Tchèque et une canadienne d'adoption nous abordent. Elles nous expliquent alors quel bus il faut prendre et à quel momen descende. On se rend compte que l'achat des tickiets dans le bus est une arnaque : 15CZK au lieu de 10CZK !! On poirotte ensute 25minutes devant un Albert (nous n'avons pas été assez fut'fut' pour aller acheter à manger !). Notre bus arrive...

On descend du bus à l'arrêt après "Richmond". Le camping affiche complet... Il pleut, Mahé a mal au coeur, on est dans un trou pommé, on a très envi d'aller aux toilettes et on a toujrs nos gros sac sur le dos. Nous sommes obligé d'attendre 40minutes sous la pluie pour reprendre le même bus que nous avions quitté pour aller 3 station plus loin (et même très loin à pied) !!

Si ce camping été lui auss fermé, nous avions prévu d'attendre 40min pour retourner en ville et dormir dans la gare... On arrive au camping, il est vide... Pas étonnant que ça soit vide, pas un bus pour y arriver ni pour repartir...Le mec de l'accueil ne parle pas un mot d'anglais. Il parrait que le camping ne va pas rester vide, on arrive en plein milieu est préparatifs du meeting de kart ! On a trop faim !! Il n'y a rien à ce mettre sous la dent. Je [Alex] me rend à pied à l'épicerie qui est à 2km...Fermée. Biensur, il n'y a aucun resto à moins de 500CZK le repas (en fait il n'y a qu'un seul resto ouvert). Pour tenter de combler notre faim, on mange un petit reste de sandwich, des pains au lait avec de la confiture de fraise et des prune en dessert !! Quelle sale journée !! Au faite, pour aller en ville, il n'y a que 3 bus par jour : 7h00, 15h40 et 16h40... et rien le samedi, jour où nous levons le camps avec nos gros sacs bien lourds !!!

Notre envie de visiter Karlovy Vary s'amenuise d'heure en heure !!

 

Haut de page