“Le seul véritable voyage n'est pas d'aller vers d'autres paysages, mais d'avoir d'autres yeux.” M. Proust

 
  
Accueil
République Tchèque
Commendements du voyageur
Spécialités
Photos
Carnet d'adresses
Forum
   
 

 


Notre itinéraire :

 

 

Prague

Karlovy Vary

Cheb

Marianské Lazné

Nova Pec

Cesky Crumlov

Trebon

Telc

Prague

 

Nova Pec - jour de lessive -

 

   
   


 

  21 août 2007

 

 

 

 

Il ne fait pas chaud chaud ! On se fait de thé pour se réchauffer. Mais... le thé "enprunté" à l'aéroport de Munich ne fait un bon effet à Mahé... Il la fait vomir.

Les apprentis kayatistes réveillent leurs troupes (et tout le camping par la même occasion) à coup de gong de popottes ! (nous étions déja réveillé) Les campeurs sont verts ! La famme de camping passe de tente en tente pour qu'on paye.

Dès le réveil, le père est ses 2 fistons ont déjà allumé le feu. Ce sont de vrais trapeurs !! Ils réchauffent tout au feu (eau pour le thé, le lait, ...), ils font même réchauffer leurs habits au dessus du foyer, pas bête !

Ce matin, Alex est allé au supermarché pour nous acheterle p'tit dèj' et quelques bricoles. Au p'tit dèj' aujourd'hui : 2 beignets chacun (un à l'abricot et l'autre nappé de chocolat, les préférés de Mahé).

Notre luxe du camping : le yaourt à boire. Ca sera nature pour moi, et à la fraise pour Alex.

Aujourd'hui, nous allons esseiller d'en faire un, mais comme tout est humide, la recherche de bois à peu près sec sera une aventure. A son retour des courses, Alex nous a sorti du bois. Il en avait profité pour en ramasser. Nous allons pouvoir faire du feu !

On passe la seconde. Maintenant que nous avons le bois, il nous faut les pierres. Mais qui dit feu, dit saussices et patates, donc direction le magasin ! A notre retour, le soleil a fait son apparition. Il commence même à faire chaud (Alex en tombe le T-shirt !). Pour nous, beau temps rime avec lessive. C'est donc logique que parralèllement à l'allumage du feu, Mahé commence une lessive générale. [...] 2h plus tard, le bois humide commmence à donner des flammes. Il est 13h30 et nous n'avons pas encore mangé. Mahé commence la construction de l'étendoire pendant que je mets les premières patates au feu.

Problème, on n'a plus de bois ! Je laisse le feu entre les mains de Mahé qui en même temps prépare à manger, pendant que je vais nous ravitailler. Une demi heure plus tard, je rentre et le feu crépite tendrement : Mahé a été aux petits soins avec lui.

Bon maintenant, les choses serieuses peuvent commencer : saussices à l'eau, tranches de pain... et "Bon appétie", mais je vais laisser Mahé parler de cet épique repas où la smietana n'était pas absente...

Je crois que nous pouvons le dire, même avec un repas aussi basique, nous nous sommes pété le bidon. Et même en camping, nous arrivons à manger local. Nous avons fait cuire les patates dans les braises entourées de papier alu. Une fois sorties, elles étaient à point, tendres à souhait. Coupées en deux, on pouvait les manger à la petite cuillère ( à la manière d'Alex), ou en morceaux mélangées aux saussices en y déposant le fromage légèrement fondu... Un vrai bonheur gustatif... Le fromage était une sorte de "vache qui rit" à la smietana. Nous avons fait un brin de vaisselle avant d'entammenr le dessert : la moitié chacun d'un beignet comme ce matin.

Après mangé, une petite marche digestive dans Nova Pec et dans ses bois s'impose. Nous en profitons pour aller chercher du bois. Nous en avions plein les sacs. De vrais trappeurs !

Depuis que nous sommes arrivés, nous ne vous avons pas parlé de la Sumava. La première chose que l'on peut se demander, c'est qu'est-ce que la Sumava ? Il s'agit d'un parc naturel. Les amoureux de la nature seront comblés. Si vous voyagez en vélo, la Sumava est un coin idéale. Les randonneurs seront servis. Dans les offices du tourisme, on peut trouver de nombreuses cartes des chemins de randonnées balisés. Des guides proposes quelques idées d'escursions comme le chemin de l'ours (Medvidi stezka), le sentier du marécage de Chalupy (Chalupska slat), le sentier stifter (accessible par Horni plana)...

La Ceske Drahi (chemin de fer) loue des vélos dans les Sumava et autour du lac Lipno. Les prix : 150CZKpar jour. Les points de locations sont situés devant les gares de Volary, Nova Pec, Horni Plana et Cerna V Posumavi. On peut biensur prendre les vélos dans le train.

Calme, ce lieu est idéal pour la détente et faire un break loin des touristes. C'est pour cela que nous avons décidé de passer quelques jours là-bas. Nova Pec est un tout petit village au milieu de la forêt. Il y a d'ailleur pas mal d'entreprises de bucherons. Si l'on recherche un peu plus d'animation, il vaut mieux s'arrêter à Horni Plana (station qui précède Nova Pec). Il s'agit d'un village un peu plus grand que Nova Pec, avec un camping mieux équipé (avec des douches !), près d'un lac, mais on ne peut pas y faire du feu.

A notre retour, et ce jusqu'à 19h30, on pourrait qualifier notre activité d' "occupations divers et glandouille" 19h30, c'est l'heure de commencer le feu pour nos bananes au chocolat. Pendant ce temps, Mahé nous prépare de sublimes sandwitchs au jambon, fromage, tomates, sans oublier la smietana. En tout cas, nous avons mangé prés du feu en amoureux. Alex a même eu son quart d'heure romantique : "Une grosse bûche pour la longévité et de petites brindilles pour le grépitement !" Pour le dessert : bananes au choco cuites dans les braises. Un vrai délice ! Nous sommes restés prés du feu à nous réchauffer jusqu'à ce qu'il n'y ai plus de bois.

Pendant toute la soirée, les 2 apprentis VTTistes de la tente voisine se sont balladés à droite et à gauche. Ils sont même allés chercher du bois, mais n'ont pas fait de feu...

Haut de page


 

 

 

 

 

Leçon n°14 : Le dimanche, tu ne voyageras point.