“Le seul véritable voyage n'est pas d'aller vers d'autres paysages, mais d'avoir d'autres yeux.” M. Proust

 
  
Accueil
République Tchèque
Commendements du voyageur
Spécialités
Photos
Carnet d'adresses
Forum
   
 


Notre itinéraire :

 

Prague

Karlovy Vary

Cheb

Marianské Lazné

Nova Pec

Cesky Crumlov

Trebon

Telc

Prague

 

 

 

Départ pour Telc

 

   
   


 

  28 août 2007

 

 

 

Réveil matin 6h30, on se réveille come des fleurs... Enfin...non, on a du mal. On plie vite nos affaires. Direction l'arrêt de bus. Le bue passe à 7h39 donc si on ne veut pas le rater, il faut se dépécher. Le car pour Telc est à 9h30. Il vaut mieux attendre à la gare routière un peu moins de 2h que de marcher 3km.

Une fois à la gare, nous sortons nos petits pains pour le p'tit déj'. Alex a pris une espèce de corne de gazelle et un petit sablé à la fraise. Pour ma part, j'ai pris un petit chausson que je croyais à la confiture, mais qui était enfait à l'ail et aux épinards... Une bonne surprise de bon matin ! Alex a bien voulu me passer quelques bouts de ses patisseries, et heureseument, il nous restait de la confiture et du pain.

Un p'tit brossage de dents en attendant le car.

Après la pause p'tit dèj, place à la rime..."n'est pas peur, jeune rappeur, dans la chaleur de la lueur, petite fleur..." De vrais rappeurs !... On passe le temps comme on peut.

9h30 On monte dans le car pour Telc. Nous sommes tous les deux fatigués, on en profite pour dormir, ou du moins somnoler un peu.

11h10 Nous arrivons à Telc. Le temps de prendre nos sacs, un gars nous aborde. Nous ne l'avons pas vu venir... Il équipé d'un guide jaune. Il nous demande si on a quelque chose de réservé pour la nuit, sinon, nous dit qu'il faut qu'on aille chez lui parce que ce n'est pas cher. Le chauffeur de bus (qui apparament le connait, fait une accolade à Alex et nous souhaite bonne chance. Il a été sympas durant le voyage. Revenons en au gars avec le guide jaune...il nous propose une pension pour 400CZK (16€) la nuit petit dèj' compris... Nous ne voulions pas plus que 300CZK (12€). Et comme un chef, Alex nous le négocie à 300CZK. Bien joué, nous avons un toit pour Telc ! C'est la première fois qu'on met si peu de temps à en trouve un. Le type, qui a la cinquantaine, part chercher son vélo, et nous enmène dans sa pension (enfait c'est chez lui) à 5min à pied de la gare (et autant du centre). En route, il tente d'engager un petit peu la conversation, mais son anglais ressemble à de l'anglo-germano-tchèque... Dur dur ! En tout cas, il nous a pris pour des Australiens... Flatteur ^^ ! Il nous explique également où se trouve l'ancienne et nouvelle ville. A un moment, il dit bonjour à un homme dans une BMW noir toute neuve avec chauffeur. Il nous explique qu'il s'agit du ministre de la culture tchèque. Il en rajoute surement un peu en disant que c'est son ami... Nous voilà arrivés. La chambre n'est pas géante, mais nous vons droit à une table avec 2 chaises, des placards, une TV, une douche et des WC privés. Il y a même une kitchenette commune. Le tout pour 300CZK la nuit par personne alors que dans d'autres endroits il n'y a ni douche ni WC privé, et se sont souvent des dortoires !

Contre 1200CZK, il nous donne les clés. Voilà comment le tchèque tenant une pension part à la pêche aux touristes.

Après une installation rapide, il se fait faim ! On sort du jardin et 100m plus tard, nous voici sur la grande place.

Elle est immense comme l'indique le petit futé. Les façades colorées semblent collées sur chacune des batisses. Il n'y a pas énormément de touristes. C'est agréable malgrés le froid. Mahé ne tarde pas à retrouver la pizzeria où elle était venue manger un morceau accompagné d'un milk-tchèque il y a quelques années. Cette pizzeria semble attirer de nombreux touristes !!! Toutes les tables sont déjà occupées. On décide d'y aller demain. On part à la recherche d'un resto Ceux indiqué par le gars sont bien mais un peu cher pour nous... Finalement, on décide de retourner à la pizzeria. Il est 13h et il se fait vraiment faim !!!! une table est dispo. On commande 2 pizzas : une à la bannane et l'autre à la pèche. On prend en plus un milk-tchèque chacun. En attendant, on scrute les autres assiètes. La grande pizza est trop grande, mais la petite est trop petite...Mais chose intéressante, si l'on ne finit pas sa pizza, on l'enmène. Cool, la prochaine fois, on ne fait pas de chichi avec la petite pizza. Surtout que la prochaine fois n'est que demain... Nos boissons arrivent en premier. Je vais laisser Mahé vous en parler.

Ah ! Les milk-tchèques ! La première fois, ils étaient merveilleux...mais là...un vrai dsastre ! Le miens n'avait pas le goût de pêche malgrés les morceaux, mais un goût de liquide vaisselle. je n'aurais peut être pas dù reprendre un milk-tchèque pour garder mon souvenir qui s'est si vite envolé après quelques gorgés. Cependant, les pizzas, elles étaient très bonnes et les petite (24 cm de diamètre) suffisaient amplement. Malheureseument, la chaleur n'était pas au rendez-vous, ce qui n'a pas arrangé notre rhume. Aprés le resto, nous somme rentrés pour nous habiller plus chaudement et en avons profité pour faire une petite sieste jusqu'à 16h. A notre réveil, nous sommes allés faire une balade dans les champs.

Nous avons longé le lac et avons pris un chemin menant aux champs. Nous avons laissé derrière nous la ville, et en face de nous une mini forêt se formait. Nous y sommes allés. Au milieu, il y avait un lac...ou plutôt un étang.

 

Au retour, nous sommes passés par la ville pour le quatre heure de mon p'tit coeur : un petit sablé à la confiture de fraise. Il prote bien son nom car quand on croc dedant, il s'émiette et de la vrai pâte sablée. Comme l'a dit Alex, les façades semblent avoir été collées sur les maisons. La première fois que j'étais venue, j'avais eu une impression de faux, de trop parfait... Mais une fois qu'on s'y habitue, et y avoir passé quelques jours, on a plus l'impression d'un village de poupée très coloré.

19h Nous sommes rentrés manger. Au programme, soupe de tomate à la smietana avec des bouts de pains et en desset : salade de fruit (jolie jolie jolie...)

 

Haut de page