“Le seul véritable voyage n'est pas d'aller vers d'autres paysages, mais d'avoir d'autres yeux.” M. Proust

 
  
Accueil
République Tchèque
Commendements du voyageur
Spécialités
Photos
Carnet d'adresses
Forum
   
 


Notre itinéraire :

 

Prague

Karlovy Vary

Cheb

Marianské Lazné

Nova Pec

Cesky Crumlov

Trebon

Telc

Prague

 

 
Départ pour Prague

   
   


 

  30 août 2007

 

 

 

Levé, 6h30… enfin réveil a 6h20, le temps de se dire que si on ne se lève pas on va rater le bus… Une demi heure plus tard, nous voici partis avec nos gros sacs : direction l'arrêt de bus du cinéma ! Nos ventres criards, nous prenons un petit déjeuné en attendant le bus. Mahé me soudoie du chocolat ! Gourmande chenapine va !! Le bus arrive, et nous voici parti pour 4h30 de périple !! C’est bien un périple dont il s’agi car ce n’était pas un bus « direct par autoroute pour Praha » que nous avons prit ! Non c'est plutôt le genre de bus à trainer toute la population de la région capable de monter dans un bus. Or qui dit toute la population dit toutes les villes et villages du coin !

C'est sans complexe que notre chauffeur a entamé une épique tournée, arrêtant son bus toutes les 5min pendant 4h30. Il s'est quand même accordé deux pauses de 20min où Mahé en a profité la seconde fois pour aller faire quelques courses pour nous ravitailler.


>> Je n’avais pas beaucoup de temps. Je rentre dans le magasin : un vrai bordel. Je ne trouve pas ce que je veux mais j’ai rencontré une bouteille d’aquila à la pêche ! Ca faisait tellement longtemps qu’on n’en avait pas bu ! Aux caisses en faisant la queue, je tombe sur un paquet de caramels mous. J’hésite à les prendre, puis, je me dis que ça sera pas mal pour le voyage. (plus que 2h30). Je rejoinds mon petit Alex au bus. Je lui montre l’aquila, il est tout content. Je lui montre les bonbons et la c'est le drame. « Mais tu savais que j’aimais pas les bonbons au caramel !... De toute façon, ils sont pas bons, j’aime pas !» me dit-il tel un enfant capricieux et gaté… Quelque temps plus tard… « bon je veux bien en gouter un »… « Bon heu… tu m’en passes 2 ou 3 pour pas que te dérange ?! »… « Bon passe moi le paquet tant qu’a faire »… « Finalement, ils ne sont pas si mauvais ! »… Ah, je vous jure, un vrai gamin !

Nous sommes toujours sur la route pour Pragues et j’en profite pour faire un petit somme.


Nous arrivons a 11h20. Plus besoin de carte, nous connaissons la ville par cœur. Nous retournons à Hostel 5 pour les deux nuits qu’ils nous restent dans ce pays. Metro B jusqu'à l’arret Andel et nous poursuivons jusqu’à notre hébergement d’un pas décidé. On aurait dit de vrais pragois (les gros sacs en moins et la langue maternelle – Le tchèque – en plus).

A l’arrivé, direction la réception. Le gars de la réception refait tous ses papiers…vient le moment de payer ! Une fois de plus ce bouseux tente de m’arnaquer des CZK !! Et encore une fois je lui dis que le « change » n’est pas bon ! Avec le même petit sourire que la dernière fois. Il me dit qu’il est désolé et me donne l’appoint ! Ensuite direction la chambre… Non ce n’est pas comme la dernière chambre une vaste pièce avec 2 canapés, une table basse, un lit double, un frigo et des toilettes privées. Non, la c'est un KJB de 5m² avec 2 lits et une armoire ! Pas de place pour nos gros sacs ! Une fois posés, il n’y a plus la place pour marcher ! J’allais oublier, notre fenêtre est à quelques centimètre du tramway, on s’en vibrer le lit quand il passe ! L’ensemble est également très dégradé ! Bref, ce n’est pas notre ancienne chambre n°31 ou 32 ! C est d’ailleurs une de ces chambres que nous aurions du avoir, mais le gars a barré et mis le KJB-14 à la place !


Apres notre installation nous repartons sans tarder à Texo pour acheter nos sandwich à la smietana ! Chose faite, nous partons à pied pour photographier la ville ! Mode touriste japonais activé : on a tout prit en photo, même les monuments que nous ne connaissions pas ! Cela nous a permis de visiter un quartier qui était passé entre nos griffes la première fois : le quartier des monuments Juifs au niveau du Klernuntinium !

 

Chose faite, nous sommes partie à la recherche de magasins d’escalade pour petite Mahé. Ce sont les seul à vendre LE pantalon tchèque de cet été : le pantalon à rayures. La version short est plus populaire chez les hommes. Nous en avons visité plusieurs et à chaque fois le même problème : la bonne taille n’est plus disponible. Que des grandes tailles ! Dernier recours, la rue des vélos avec les magasins animal et rossignol ! Mais nous rentrerons finalement les mains vides. Même le t-shirt animal avec un Van n'est plus disponible en L ! Misère et déception !


Le premier arrêt de l’après midi, l’office du tourisme : nous voulions les horaires de bus n°100 qui nous mène à l’aéroport. Nous faisons la queue au comptoir. Un homme avec des lunettes, chapeau, carte à la main se met derrière nous. Il attend pour demander une information… Je sens mon sac à dos légèrement bouger. Je passe ma main sur ma poche avant : elle est à moitié ouverte !!! Je me retourne et je fixe le gars (d’un air méchant). Il s’en va. « Alex je pense que le gars derrière nous était un pick-pockette ». J’imagine bien sa tête lorsqu’il s’est rendu compte que son périple pour ouvrir ma poche à abouti à la découverte d’un rouleau de PQ. Un petit conseil chers voyageurs et touristes, ne JAMAIS mettre d’objets de valeurs ou de papiers importants dans une poche avant de sac. (arrière non plus me direz vous). Le mieux est de les garder sur soi. Dans l’office du tourisme, on a soudain entendu un bruit, puis il y a eut une course poursuite entre deux hommes. Notre Pick-Pockette avait volé la veste de quelqu’un. Le propriétaire lui courrait après. Il a réussi à reprendre sa veste, mais l’homme s’est enfuit. Les voleurs se mêlent donc aux touristes et donc, ressemblent à des touristes pour se fondre dans la masse. Apres ce petit épisode mouvementé, nous ressortons de l’office avec pour seules informations, les heures d’ouvertures du métro… loin des horaires du bus n°100 ! Bref nous avons flânés et déambulés en amoureux jusqu'à qu’il soit l’heure de manger.

Pour l’anecdote, nous avons même repéré à quelques encablures du pont Charles deux japonaise qu’il faudrait en faite appeler les deux connes japonaises de base : après s’être assises sur un banc, elles y ont laissé des piles usagers et des papiers !

Au cours de nos ballades, nous avons aussi pu observer des policiers tchèques à l’œuvre : mise en fourrière de voitures : très rigolo !! Mais encore mieux : ils se déplacent en smart ! La class !!

Vers 19h nous trouvons un restaurant devant l’entré du métro Mustek. Et quand je dis devant, ce n’est pas à 50m, c'est juste devant. Seconde petite précision, c'est un resto conseillé par le routard (petit futé à vrai dire). Le lieu est sympa mais bondé. Nous rentrons une première fois : première impression, c'est vraiment plein ! On ressort. Il se fait tard et on se demande où on va bien pouvoir trouver un resto sympa… Finalement, seconde tentative, on revient à la charge pour demander au serveur s’il ne lui reste pas une petite place pour nous. Il nous invite alors à nous installer en compagnie d’un couple de français âgée de 45-50ans. Mahé part direct aux toilettes (pissou oblige). Le lieu est bruyant à souhait et c'est dans ce brouhaha ambiant que nous avons commandé nos plats traditionnels tchèques. Tite Mahé a même eut le droit aux 2 sortes de knedely : ceux à base de patates et ceux au pain, histoire de pouvoir comparer ! Cela a également été pour elle l’occasion de découvrir le jus de cassis… que nous avons au départ confondu avec du raison, mais qui est bien meilleur !!

PS : En nous baladant, nous avons trouvé une phrase bien sympathique. Nous ne pouvions pas finir cette journée sans vous la citer :

 

Haut de page

 

 

 

 

Leçon n°15 : Autour de toi tu observeras et la ville te parleras.

 

Leçon n°16 : Dans les resto tu iras, les spécialités tu gouteras et tes papilles tu réveilleras.

 

Leçon n°17 : De ton appareil tu t'armeras et des photo tu prendras.